« Je n’ai pas à recevoir leurs mauvaises énergies » – Nouvelle Femme

Pendant la journée de ce samedi, Marcela Vacarezza a décidé de faire une déclaration forte sur les réseaux sociaux. après avoir reçu de forts commentaires après avoir téléchargé une photo de famille d’une botte de souvenirs.

Tout a commencé par une publication qu’elle a faite il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, où l’on peut voir la femme avec ses trois enfants, Martina, Florencia, Vicente et Rafael Araneda il y a plus de 10 ans.

« #TBT 2012 Nous pensions que la famille était complète. Nous étions heureux, mais Benji te manquait, chéri. Aujourd’hui, nous sommes complets« il a écrit à cette occasion sur son compte de Instagram.

Il a suffi de quelques minutes pour que la carte postale soit remplie de commentaires, auxquels le communicateur a répondu : « Je suis désolé, mais la carte postale n’est pas une carte postale !J’ai téléchargé cette photo et ils m’ont attaqué en disant que j’étais discriminatoire et autres choses irréprochables, parce que mon fils Benji n’était pas sur la photo.« , commence à détailler le psychologue.

« Très peu ont pris le temps de lire. Si vous ne m’aimez pas, ne me suivez pas, c’est facile. Je n’ai pas à recevoir vos mauvaises énergies ».a-t-il écrit.

« Merci ! Je vais prendre les milliers de bonnes vibrations. Le reste est bloqué. Amour« , conclut la publication.

Rappelons que Benji n’est dans la vie de la famille Araneda-Vacarezza que depuis quelques années, puisque ce n’est qu’en 2020 qu’ils ont annoncé l’adoption légale de l’enfant, qui a jusqu’à présent gagné une place dans la famille de la SQP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.