La réaction déchirante du frère de Mauricio Leal à la vue du corps du styliste – .

L’affaire Mauricio Leal a pris un tour inattendu : en pleine audience de condamnation de Jhonier, son frère, accusé de son meurtre et de celui de sa mère, Marleny, il s’est rétracté de tout ce qu’il avait dit auparavant. En fait, Jhonier a déclaré qu’il avait été piégé par le bureau du procureur pour plaider coupable de meurtre.

Mais ce n’était pas le plus dramatique de tous. Le pire s’est produit lorsque Elmer Montana (avocat de l’assassiné) a montré les preuves du crime. Il y avait les images du cadavre de Mauricio, après qu’il ait été poignardé. Et à ce moment-là, Carlos Andrés García Hernández, demi-frère de la famille Leal et actuellement emprisonné à Jamundí, n’en pouvait plus.

En fait, il a fondu en larmes lorsqu’il a vu les photos.

Une réaction dévastatrice

Hernandez a été très affecté non seulement par les photos, mais aussi par le fait de savoir comment les événements se sont produits. On pouvait le voir dans ses gestes : il se tenait la tête pour savoir ce qui s’était réellement passé. Pendant ce temps, Jhonier était calme.

Carlos pourrait être le bénéficiaire de tous les actifs de la maison de Mauricio Leal. Demi-frère de la styliste, il est en prison depuis 2016, après avoir été accusé d’actes sexuels avec un mineur de 14 ans. Il a plaidé non coupable.

Et pourquoi pourrait-il hériter ?

Le magazine Semana s’est penché sur la question. Dans un document révélé par le magazine, il y avait une ruée pour remettre ces biens. Et plusieurs membres de la famille se sont présentés pour tout réclamer, affirmant qu’ils avaient un droit légitime sur ces objets. Il n’y avait pas d’accord, donc seul García a prouvé le lien de sang.

 » Établissant alors que ceux qui ont démontré le lien consanguin avec le défunt sont MM. Carlos Andrés García Hernández et Jhonier Rodolfo Leal Hernández.en leur qualité de fils et de frères du défunt, en vertu desquels et conformément aux ordres de succession de notre système juridique (…) devant lesquels la remise des objets faisant l’objet de la réclamation doit être effectuée », indique le document.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.